Olivier Martin – président de la Cave d’Irouleguy

Olivier Martin – président de la Cave d’Irouleguy

Sous l’impulsion d’Alexandre Bergouignan et Pierre Minjonnet en 1952, 9 viticulteurs passionnés décident de s’associer dans une Coopérative pour favoriser, par leur union, le développement de leur production. C’est l’acte fondateur qui donne naissance à la structure d’aujourd’hui. La Cave d’Irouleguy représente 60% des surfaces plantées de l’appellation (soit 150 hectares à ce jour) et commercialise 650 000 bouteilles par an.

Quelles sont les valeurs qui fédèrent les membres de la coopérative?

Nous sommes dans une région où transpirent beaucoup de valeurs de par l’histoire de notre coin. Aussi nous sommes très attachés à notre culture, notre langue, nos traditions et dans nos décisions, nos choix stratégiques, notre marketing, notre communication, ces valeurs sont omniprésentes. Bien entendu le choix de la coopération en implique beaucoup d’autres telles que la solidarité, la confiance, mais aussi la modestie, le partage… Je dois en oublier de nombreuses autres qui font que, d’autant plus en ces moments de crise sanitaire et économique, le système coopératif est une chance pour ses vignerons et ses équipes!

Quelles sont d’après toi les choses qui ont changées le plus dans les 10 dernières années dans le monde du vin?

Il me semble évident qu’aujourd’hui une des choses qui a le plus changé ce sont les habitudes de consommation du vin.
On boit moins, beaucoup moins mais mieux, meilleur ! Et ce changement nous a poussé nous, vignerons coopérateurs à travailler encore plus dur dans nos vignes pour que chaque apport de raisin au moment des vendanges puissent être optimisé dans des vins de plus en plus qualitatifs.
Et un des effets très positifs de ces nouvelles habitudes, est le retour en force des jeunes générations vers le vin : à l’apéro, à table, pour toutes sortes d’occasion… on oublie le « binge drinking » pour plutôt apprécier une bonne quille, et on en parle, partout…
C’est aussi ça un des bouleversements du monde du vin… c’est la façon dont on en parle, dont on publie sans cesse sur les innombrables réseaux sociaux, telle ou telle bouteille dégustée, bue, finie 🙂 avec des potes, de la famille, des gens de la table d’à coté qui étaient sympas, etc…
La convivialité du vin est une chance et un atout pour nous vignerons!!

Parmi les vins que produit la Cave, si tu devais en choisir 1 seul, lequel choisirais tu et pourquoi?

Ah ça c’est une question terrible. Comment le président de la Cave peut-il choisir un vin…

Etant personnellement certifié en agriculture biologique j’aurais tendance à avoir un penchant sur cette gamme de vins notamment le dernier né, Kattalin Blanc 2019… mais mon choix s’arrêtera sur Xuri!
A mon goût et mon avis très personnel, ce vin est la représentation d’un blanc d’Irouléguy. L’assemblage majoritaire des Gros et Petit Mansengs révèlent toute la palette aromatique de ces cépages typiques du Sud-Ouest complété par un soupçon de Petit Courbu qui apportera sa fraicheur sur ce vin dont l’acidité est sa véritable colonne vertébrale. Les fruits exotiques, les agrumes explosent au nez et ravissent la bouche.
Un vin que j’adore en toutes occasions !

CÉPAGES :
Gros Manseng 70%, Petit Manseng 25%, Petit Courbu 5%
CONSERVATION : 4 ans

DÉGUSTATION :
Servir autour de 10-12°C pour accompagner : truite grillée, calamars fris, tarte aux légumes, salade de chèvre chaud, tacos aux crevettes ou poulet, risotto aux asperges, curry de légumes ou de poulet, burger de poisson ou végan, ramen, huîtres

Donne-nous le nom d’un autre vigneron dont tu es fan et dis nous pourquoi tu l’as choisi?

Une autre drôle de question… Je me suis installé sur la vigne familiale il n’y a pas si longtemps, en 2011 suite à une reconversion professionnelle. Beaucoup de vignerons ont été d’une grande aide à ce moment là et continues à l’être !! Mon père en premier lieu, quelle chance d’hériter d’un tel trésor, mais aussi toute la bande des vignerons de l’Irouléguy, coopérateurs et indépendants! Mes premières pensées vont ainsi vers eux.

Mais pour répondre plus précisément je suis fan des vins de Henri LAPOUBLE Clos THOU en Jurançon. Un vigneron jamais avare de conseils qui produit des vins d’une grande finesse et d’une expression rare.
Alors oui, on pourrait dire ou croire que c’est un concurrent direct mais non, malgré de nombreux cépages communs, les profils des Irouléguy et des Jurançon sont bien distincts et d’une très belle complémentarité j’oserai même dire !!
https://www.clos-thou.com/

Site web de La cave Irouleguy : https://www.cave-irouleguy.com/fr/
La Cave d’Irouleguy
Route de Saint-Jean-Pied-de-Port, 64430 Saint-Etienne-de-Baïgorry

La série d’articles « CollectifVin1Un » est née sur l’initiative de Nicolas Naigeon d‘Aveine afin d’aider les vignerons à traverser la crise du COVID19 par une mise à disposition des réseaux des influenceurs du mode viti/vinicole : #Collectif21.
Influenceurs ou vignerons, n’hésitez pas à rejoindre le mouvement.

https://www.collectif21.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *