Christophe Rivière – Château 937

Christophe Rivière – Château 937

Direction Saint-Pey-de-Castets, à la rencontre de Christophe Rivière du Château 937.
Le vin du château 937 est issu d’une parcelle unique constituée de 937 ceps de Merlot qui trouvent leur épanouissement sur un sol argilo-sableux.
Le nom du château est un hommage à ces 937 pieds de vigne.
On est dans de la haute-couture façon vin.

Qu’est-ce qui t’a décidé à devenir vigneron?

Etant un épicurien dans l’âme j’avais envie de partage et de convivialité.

Au départ l’idée est partie avec mon voisin et ami viticulteur de pouvoir boire mon propre vin tous les jours, matin, midi et soir. Quelques semaines se sont écoulées et mon voisin revient vers moi en me proposant d’acquérir une petite parcelle pour pouvoir tenter l’expérience.
Mon épouse et moi-même nous sommes vite prêtés aux jeux. ça y est nous étions en train de devenir vignerons !
Nous avons créé un seul vin composé essentiellement de merlot. La machine s’est lancée progressivement et de fil en aiguille nous avons commencé à commercialiser notre vin. Pour ce faire, nous organisons tous les ans, une « dégustation arty » à Paris et quelques dégustations privées directement chez des amis.

Nous avons une petite vigne de 18 ares (0,18 hectares) à laquelle nous apportons une grande attention dans l’esprit haute couture et nous réalisons des fermentation intégrale en baies entières. Nous voulons l’excellence et nous sommes fiers d’obtenir des vins fins, élégants et avec une grande complexité aromatique.

De plus nous avons mis en place en 2018 une toute petite parcelle plantée en spirale hors AOC constituée de cépages innovants (castets, syrah, touriga national), orientée biodiversité. L’idée est que dans un futur proche, cette parcelle nous serve de référence pour conduire l’intégralité du domaine en biodiversité.

Quelles sont d’après toi les choses qui ont changées le plus dans les 10 dernières années dans le monde du vin?

Aujourd’hui la demande est concentrée sur des vins de consommation rapide. Les nouveaux consommateurs vivant majoritairement dans un milieu urbain souhaitent consommer mieux et plus vite. Ils résident principalement dans des appartements, la place réservée au stockage du vins est souvent minime voire inexistante, ce qui rend compliqué l’achat de vins de garde.

De plus les jeunes consommateurs souhaitent acquérir un minimum de connaissance dans l’achat de leurs vins. Je trouve que les mentalités ont évoluées avec le temps. Les néophytes d’autrefois sont aujourd’hui en quête de savoir et de connaissances. Ils souhaitent consommer mieux tout en valorisant l’environnement. La vente de vins bio a explosée ces 7 dernières années.  Ce qui oblige les viticulteurs Français à produire mieux et surtout à respecter la biodiversité et l’écosystème.

 Parmi les vins que tu produis, si tu devais en choisir 1 seul, lequel choisirais tu et pourquoi?

Je souhaiterai mettre en avant le millésime 2015, avec la cuvée ChaTho Séduction. Cuvée intimiste de 232 bouteilles et 13 magnums. Cette cuvée est un marqueur fort dans cette aventure vigneronne.
Après des vendanges manuelles et un premier tri sévère opéré directement lors de la cueillette des plus belles grappes arrivées à maturité, les raisins sont acheminés au chai puis éraflés dans un premier temps. Les baies sont ensuite triées sur une table vibrante et foulées avant d’être entonnées dans des barriques. Nous procédons à une fermentation intégrale réalisée en barriques, puis un élevage de 23 mois en barrique neuve 100% chêne Français.

ChaTho Séduction offre une palette aromatique exceptionnelle proche de certain Pomerol (notes de fruits noires bien confiturés, arômes de réglisse et une fin de bouche légèrement épicée). Ce vin peut se consommer dès à présent avec un carafage de 1 à 2 heures avant la dégustation.

La cuvée ChaTho Séduction nous a permis d’atteindre un niveau qualitatif, que nous avons généralisé avec notre cuvée 2016, Premier Cris de Léna.
Mais, pour répondre à la question, mon choix se portera donc sur le 2016, qui allie complexité et générosité.

CÉPAGES :
Merlot 100 %

TERROIR :
Argilo-sableux de 17,8 ares

DÉGUSTATION :
Plats en sauce, ris de veau, gibier, truffe, fromage affiné,
chocolat.
Service : 17° C.

CONSERVATION : A boire dès aujourd’hui avec un carafage 1 à 2 h avant ou attendre 6 à 15 ans.

Donne-nous 3 mots qui décriraient pourquoi tu fais du vin?

Vous faire PLAISIR et PARTAGER notre PASSION.

Ces convictions nous ont conduits à élaborer 3 cuvées d’exceptions :

  • 2012 : Cuvée Plaisir (43 bouteilles et 4 magnums)
  • 2013 : Cuvée Partage (65 bouteilles et 8 magnums)
  • 2014 : Cuvée Passion (213 bouteilles et 13 magnums)

Donne-nous le nom d’un autre vigneron dont tu es fan et dis-nous pourquoi tu l’as choisi?

Pour cette question, c’est mon fils, Valmon, qui a souhaité mettre en avant le Domaine WEINBACH.
La famille FALLER (Laurence FALLER) est très investie dans son travail et très accessible pour des échanges et des dégustations.
Ce domaine est en agriculture biologique depuis 1990 (Ecosert) et depuis 2005, l’intégralité des travaux vigne et chai suit les préceptes de la biodynamie (Demeter).
A la dégustation, leurs vins blanc d’Alsace sont tout simplement extraordinaires.
http://www.domaineweinbach.com/

Site web du Château 937 : http://www.chateau937.com/ch/index.htm

Isabelle et Christophe RIVIERE
Propriétaires récoltants
1 chemin de Bérie, 33350 Saint Pey de Castets

La série d’articles « CollectifVin1Un » est née sur l’initiative de Nicolas Naigeon d‘Aveine afin d’aider les vignerons à traverser la crise du COVID19 par une mise à disposition des réseaux des influenceurs du mode viti/vinicole : #Collectif21.
Influenceurs ou vignerons, n’hésitez pas à rejoindre le mouvement.

https://www.collectif21.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *