Dis-moi ton appellations, je te dirais qui tu es.

Dis-moi ton appellations, je te dirais qui tu es.

En France comme dans d’autres pays comme l’Italie, l’Espagne, l’Afrique du Sud ou plus récemment l’Allemagne le vin est organisé autour de système d’appellations.
En France, c’est historiquement pour lutter contre la fraude que s’est construit progressivement, dès le début du XXe siècle, le concept d’appellations d’origine. Un décret-loi de 1935 relatif à la défense du marché du vin a créé l’Appellation d’Origine Contrôlée, applicable aux vins et aux eaux-de-vie.

Mais à quoi correspond vraiment une appellation ?

Une appellation est en premier lieu la délimitation d’un terroir. Celui-ci peut correspondre aux limites géographiques d’une région ou d’une province.

En France et dans d’autres pays, vieux producteurs de vin, cela ne suffit pas à faire une appellation. Une appellation est aussi un ensemble de règles que le viticulteur doit suivre pour pouvoir inscrire celle-ci sur l’étiquette son vin et profiter le cas échéant de la notoriété de celle-ci.
Ces règles couvrent l’ensemble du processus de vinification, les couleurs et les cépages autorisés, les taux de sucre ou d’alcool minimum ou maximum, la densité de pieds de vigne et le rendement à l’hectare et mille autres choses.
Pour les vins produit en France, les cahiers des charges des appellations sont construits par l’INAO en collaboration avec les interprofessionnelles viticoles. Il n’y a pas d’appellation européenne mais le type d’appellation est désormais harmonisé.
Attention, traditionnellement lorsqu’on parle d’appellations dans le vin, cela recouvre des notions d’origine géographique. A cette classification, s’ajoutent des labels ou des certifications s’attachant à indiquer les méthodes de production (Bio, Nature, Végan). Ceux-ci sont indépendants des régions de productions et ne rentrent pas (encore) en ligne de compte dans le système d’appellations de l’INAO ou de l’union Européenne.

Même si ce n’est pas son but initial, qu’elles soient d’origine contrôlée ou protégée ou d’indication géographique protégée cette classification permet aux consommateurs d’avoir quelques repères sur l’origine du vin.
Pour l’amateur de vin débutant ces appellations peuvent paraître compliquées.
En effet à l’instar des poupées russes les appellations s’emboîtent les une dans les autres en délimitant des territoires de plus en plus petits et en fixant des règles de plus en plus précises.

En France, 3240 vins différents sont regroupés sous 383 appellations qui couvrent les 16 grands vignobles français.

A ces appellations peuvent s’ajouter des dénominations régionales ou parcellaires permettant à l’intérieur d’une même appellation de préciser encore un peu plus l’origine du vin.
Ainsi on peut arriver à décompter 1330 dénominations officielles pour le vignoble français. 

Pour s’y retrouver, comme souvent dans le vin, il faut y aller par étapes. Chacun selon son envie d’approfondir ces connaissances sur le vin pourra décider de s’arrêter à l’étape qu’il lui convient. 

  • Etape 1 : Se dresser une carte des grandes régions viticoles
  • Etape 2 : Dans ces régions, jeter un œil sur les différents terroirs
  • Etape 3 : Dans chaque région, repérer les appellations AOC
  • Etape 4 : Dans chaque AOC, s’intéresser aux dénominations géographiques
  • Etape 5 : Dans chacune des ces dénominations géographiques regarder les différents producteurs et leurs vins respectifs.

En pratique, et pour illustrer cela, prenons un vin, presque au hasard :
Domaine Génot Boulanger, Clos du Chapitre,

  • 1 – Vin de Bourgogne, vignoble à l’est de la France
  • 2 – et plus précisément dans la région viticole de la Côte de Beaune
  • 3 – de l’appellation d’origine contrôlée Aloxe-Corton
  • 4 – complétée des dénominations Premier cru Clos du Chapitre
  • 5 – produit par le domaine Génot-Boulanger

Il n’est pas nécessaire, du moins c’est ce que l’on pense chez Caveasy, d’arriver à l’Etape 5 pour apprécier un vin mais creuser le sujet peut vous permettre de mettre quelques repères sur des vins que vous aimez et par là même pouvoir vous aider dans le choix de vos futurs vins.

En plus de vous permettre de vous y retrouver dans le vin, cela va vous permettre de vous améliorer en géographie.
Si vous êtes fans de cet aspect géographique dans le vin, chez Caveasy on aime particulièrement les cartes de nos amis de Vitavinum

Image de couverture : METRO WINE MAP OF FRANCE https://www.delongwine.com/products/metro-wine-map-of-france

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *